Avr 09

Ca pousse !

25 mars : les graines du chœur du Rhône prennent racines et le projet se précise !

Le programme n’est pas de tout repos : creuser, bêcher encore d’avantage, à même le terrain, pour petit à petit faire pousser la belle plante qui s’annonce là, parmi les voix et les personnalités toutes différentes, qui s’exercent à raconter et chanter l’histoire d’Antigone.

Pour cela, après-midi et soir, nous nous sommes concentrés sur l’apprentissage des chants, d’exercices rythmiques ou des mélodies qui accompagneront les chants proposés par Salah et arrangés par Arnaud.

Après ce travail de mise en bouche, Leïla et Sylvain mêlent leur voix à celles des choristes pour s’essayer à la mise en son d’un des épisodes du spectacle : la montée chromatique du chant se glisse entre les mots d’Antigone, accompagne sa colère, jusqu’à ce que jaillisse… le Cri.

Déjà l’émotion collective commence à éclore dans les rangs des choristes. Déjà les voix singulières portent tour à tour Antigone, les gardes, ou le peuple affamé, et de plus en plus, des images se déploient et s’inventent au fil des propositions… Bientôt, celles-ci apparaîtront comme la trame définitive du spectacle qui sera donné le 22 juin, et dont les participants aux ateliers seront le cœur.

En attendant, le 15 avril nous poursuivrons ensemble la découverte du projet, et chaque voix se verra attribuer un rôle et une place propre.

A suivre… !

Plus d’infos sur le projet.

comment?

Comments are closed.

Aller à la barre d’outils